LES COLLECTIONS SOUS EDGE

Microsoft offre le navigateur Edge avec Windows 10. Récemment, une nouvelle version de Edge vient de voir le jour : Edge Chromium. Elle sera fournie dans une mise à jour prochaine de Windows. Pour l’instant, pour l’obtenir, vous devez la télécharger à partir d’un site de Microsoft ( https://support.microsoft.com/fr-ca/help/4501095/download-the-new-microsoft-edge-based-on-chromium ). C’est gratuit.

Cette version est basée sur le code de Google Chrome.

Edge Chromium offre une fonction que je trouve géniale : les Collections. C’est-à-dire qu’on peut enregistrer non pas seulement des adresses de liens (des favoris) mais aussi des images et des bribes de texte importants.

Pour ce faire, il faut ajouter un paramètre au raccourci de Edge.

À partir de l’explorateur Windows, retrouvez le dossier des raccourcis de programmes :

Retrouver le raccourci de Edge :

Affichez les propriétés de Microsoft Edge (Bouton de droit, Propriétés)

Ajoutez le paramètre suivant à la cible :
–enable-features=msEdgeCollections 

(Il faut une espace et deux tirets devant le mot enable.)

Vous devriez obtenir :

Acceptez le tout.

Redémarrez Edge et vous devriez obtenir l’icône suivant  à côté des favoris.

Maintenant regardons les Collections. Appuyez sur l’icône des Collections.

Une Collection est une suite d’adresses, d’images, de bribes classées par thème. Ce sont des favoris imagés si je puis dire. On peut évidemment se créer autant de collections que désiré.

À découvrir. Tout simplement génial !

PB 2020

Le moteur de recherche WolframAlpha

Sur Internet, on retrouve plusieurs types de moteurs de recherche. Le plus connu étant Google (www.google.ca) . Celui-ci, à l’aide de mots, retrouve des pages Internet contenant ces dit-mots. Il a des compétiteurs : Bing (www.bing.com/) et  Duckduckgo (www.duckduckgo.com) pour ne nommer que ceux-ci. 

Il y a Wikipedia (www.wikipedia.org). Celui-ci présente des pages textuelles d’informations à partir d’un mot.

Il y a TinEye (https://tineye.com/) qui recherche des images similaires à une image de base.

Mais il y a aussi WolframAlpha (www.wolframalpha.com) qui retourne des textes plutôt numériques (nombre, tableau, comparaison, …) à partir de mots ou d’expressions. Ça veut le coup de se créer un compte gratuit et d’explorer le genre de renseignements publiés. Cependant, ce site est uniquement anglophone.

Par exemple, à la recherche Apple vs Microsoft, on trouverait :

Retour sur la rencontre du 8 mai

8mai

À cette rencontre très intéressante, on y a parlé de :

 

 

  • Forcer une mise à jour
  • Nuage de mots
  • Un site à connaître
  • Courrier électronique

Forcer une mise à jour de Windows

t5Il est nécessaire de faire régulièrement les mises à jour de Windows proposées par Microsoft. Ça vous assure que votre système soit protégé contre les nouvelles menaces de sécurité, ça vous assure que votre système reconnaisse le maximum de périphériques, ça vous assure que votre système vous offre les dernières options de personnalisation.

Voyez la procédure pour effecteur la mise à jour de Windows 10, édition 1809.

https://www.microsoft.com/fr-ca/software-download/windows10

Il est encore possible de faire une mise à jour gratuite de Windows 7 à Windows 10. Consultez le document suivant : https://www.youtube.com/watch?v=WZoypnCW2ic

Nuage de mots

nuageQu’est-ce que c’est ? C’est une image faite à partir de mots d’un texte ou d’une page web. La taille des mots présentés est proportionnelle à leur fréquence dans le texte. On a vu deux sites :

https://www.nuagesdemots.fr/

https://nuagedemots.co/

 

Un site à connaître

dcodeL’animateur nous a présenté un site rempli de surprises. Il s’agit d’un portail donnant accès à un peu plus d’une centaines de routines permettant de jouer avec les lettres, les chiffres, les codes, les conventions. On trouve des solveurs pour différents jeux de société (Sudoku, Boogle, MasterMind, carrés magiques, …)

https://www.dcode.fr/

Exemple :

Courrier électronique

courrielOn a vu la différence entre les hébergeurs de courriels (Microsoft, Google, Vidéotron, Bell, MMIC) et les lecteurs de courriels (Outlook, Outlook.com, Thunderbird, Eudora, Mail, Axigen, …). Un lecteur de courriels peut aller chercher les courriels sur un ou plusieurs hébergeurs. Certaines fonctions sont faites à partir de l’hébergeur (par exemple les accusés de réception, les messages d’absence de bureau) alors que d’autres fonctions sont faites à partir du lecteur de courriels (par exemple les accusés de lecture). On a vu qu’il est nécessaire de faire le ménage dans nos courriels, l’emplacement pour les entreposer n’étant pas illimité.

Retour sur la rencontre du 10 avril

10avril

Au programme :

1 – Thunderbird

2 – Image d’accueil

3 – Polices de caractères

 

 

On a parlé de :

Thunderbird

 

Thunderbird

C’est un logiciel gratuit de gestion de courriels. On peut y créer des courriels, les recevoir et les gérer.

Pour installer Thunderbird, cliquez ici.

Pour apprendre à l’utiliser, cliquez ici.

Pour retrouver l’essentiel de ce qui a été dit sur la sauvegarde des courriels, cliquez sur le lien Dossiers locaux thunderbird.


 

paysageRetrouver l’image d’accueil de Windows.

Pour la démarche exacte, référez-vous à l’article de PcAstuces : Astuce 5266 .

Il y avait la méthode proposée sur la page de commentaire du site :

Pour récupérer les images d’accueil de Microsoft avec Windows 10, démarrez votre Explorateur Windows, copiez-y le lien suivant en remplaçant {votre_nom} par le nom de votre usager. C:\Users\{votre_nom}\AppData\Local\Packages\Microsoft.Windows.ContentDelivery
Manager_cw5n1h2txyewy\LocalState\Assets
Cliquez sur le dernier fichier avec le bouton droit de la souris, ouvrez-le avec Paint ou Internet Explorer.


 

clavierComprendre tout ce qui se passe

du moment où l’usager tape sur une clé du clavier jusqu’à ce qu’un caractère apparaisse à l’écran.

Pour retrouver la présentation utilisée, cliquez sur le lien touches.

 

Retour sur la rencontre du 13 mars

meta15Sujets abordés :

– Les métadonnées

– Recyclage d’un router

 

 

Les métadonnées sous Windows

Lorsque vous enregistrez un fichier sous un système Windows, vous avez la possibilité d’y joindre certaines propriétés qu’on appelle des métadonnées. Ce sont des mots ou des termes qui permettent de préciser le fichier enregistré. À partir de ces propriétés, vous pourrez effectuer des classements et des tris. Certaines propriétés sont intrinsèques au fichier, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas modifiables; d’autres sont modifiables par l’usager.
Par exemple, prenons le fichier Chrysanthemum.jpg dans le dossier vu à partir de Explorateur Windows.
meta13
Sous l’Explorateur Windows, dans l’onglet Affichage, sélectionnez le Volet de détails, la disposition Détails.
meta3

 

Vous verrez la liste des fichiers du répertoire. Dans le volet de droite, vous trouverez les principales métadonnées du fichier.meta1

Pour afficher ou modifier les propriétés d’un fichier, pointez le fichier, cliquez sur le bouton droit de la souris, choisissez la commande Propriétés. À l’onglet Détails, vous obtenez :

meta5

Ici, une classification et un mot-clé ont été ajoutés. Ils seront enregistrés dans le fichier.

À quoi ça sert ? À retrouver un fichier à partir de critères de recherche.

meta7

Ou de critères plus complexes.

meta9

Il est possible de faire afficher les colonnes désirées en plaçant la souris sur la ligne Titre de la fenêtre et appuyer sur le bouton droit de la souris. Choisissez les colonnes désirées.

meta11

Il est possible de trier par la colonne désirée. Il suffit de cliquer sur le titre de la colonne.

meta17


 

Recyclage d’un router

Dans cette portion de la soirée, nous avons vu comment recycler un router en hub passif. Vous pouvez retrouver l’intégral de la présentation en cliquant ici : Recyclage utile d’un vieux routeur . Bonne lecture.

Retour sur la soirée du 6 février

magicienTrois sujets différents

Trucs sur Android

Sécurité sur Android

Nommer et enregistrer ses fichiers

 

Trucs sur Android

Voici l’essentiel des trucs présentés à ce moment en format pdf. Cliquez sur TRUCS ANDROID.

 

Sécurité sur Android

Voici la présentation en format pdf. Cliquez sur CELLULAIRE ANDROID CIL, 20190206 – Copie.

 

Nommer et enregistrer ses fichiers

Nous conviendrons qu’il y a autant de façons de nommer et d’enregistrer ses fichiers qu’il y a d’usagers.
Avant de choisir une technique, il serait bon de se poser quelques questions :

Combien de fichiers avons-nous à enregistrer ?
(100, 1000, 1 millions ?)


Quelle est la variété de ces fichiers ?
(de même espèce, se regroupant en quelques groupes, digne de la bibliothèque d’Alexandrie ?)


Doit-on y avoir accès de son poste uniquement ou de partout dans le monde ?
(enregistré dans son poste, dans le nuage ?)


À quelle fréquence y avoir accès par la suite ?
(quelque fois, souvent ?)

Fort de cette réflexion, on peut commencer à se trouver une méthode personnelle.
Windows permet d’utiliser 260 caractères dans le nom d’un fichier.
En jouer sur les paramètres, on peut dépasser cette limite. ( https://www.developpez.com/actu/99242/Windows-10-Microsoft-met-silencieusement-fin-a-la-limitation-a-260-caracteres-pour-les-chemins-d-acces-dans-la-Build-14352-en-preversion/ )
Pour les autres systèmes d’exploitation, il faudrait vérifier les limites imposées.
Vous pouvez créer une arborescence plus ou moins sophistiquée et y enregistrer vos documents.
Selon les enquêtes sur le travail des secrétaires, il serait préférable de vous en tenir à peu de dossiers racine ( 7 par exemple) sinon pour passerez plus de temps à classer vos documents qu’à travailler effectivement. Le nombre 7 est discutable, l’idée à retenir, ne pas multiplier les dossiers à profusion.
Les moteurs de recherche des ordinateurs de nos jours nous permettent de retrouver toutes sortes de documents, par date, par titre, par contenu, par mot clé. Servez-vous en. On peut affiner les recherches par des tris ou des filtres. La notion de bibliothèque (dans Windows) est superbe à cet effet.
Certains membres ont suggéré de tenir une base de données pour retrouver un document ou classer des documents.
Pour un de nos membres, il est important de savoir ce qu’il y a dans un fichier avant même de l’ouvrir. Il propose d’inclure dans le nom du fichier : l’emplacement du fichier, la date de création, le titre du document et l’objet principal. Pour éviter d’avoir de trop longs noms, il retire les voyelles de ce nom. Par exemple, un fichier enregistré dans un dossier facture, créé le 10/01/2019, compte de Master Card, relevé mensuel pourrait ressembler à facture.2019-01-2019.MstrCrd.relevé mensuel.pdf .
Dans le cas où vos documents concernent plusieurs sujets, vous pourriez inclure la classification Dewy ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Classification_décimale_de_Dewey ) dans le nom du fichier.